Le palmarès des Magrets de Canard 2013

Georges Nosella
Georges Nosella, vainqueur du Prix Foie Gras 2013 pour l’excellence de son restaurant occitan le Café Gascon

Le mouvement AUCH ECO CITOYENNE a organisé la Cérémonie des Magrets de Canard  2013 «sur le modèle des prix Cassoulets, qui ont un écho certain dans l’agglomération toulousaine et dont le but est de distribuer des labels au monde politique, toujours avec beaucoup d’humour et d’ironie ». La quatrième édition a de nouveau commenté la vie politique gersoise en décernant les prix Magrets de Canards à  l’unanimité.

Prix de la personnalité DOWN de Gascogne «Prix bec du Canard  2013 » avec une mention spéciale «voleur de légende » Aymeri de Montesquiou-Fezensac d’Artagnan pour avoir fait entrer sa particule «d’Artagnan » au Sénat tout en accueillant dans son château de Marsan, Jérôme Cahuzac après sa démission du gouvernement. Il reçoit une mention spéciale «voleur de légende » pour s’être rendu coupable d’usurpation de nom historique.

Sont nommées personnalités UP de Gascogne «l’aile ou la cuisse  2013 » Nicolas Labeyrie, notre benjamin au sein de l’hémicycle gersois, pour son commentaire «L’Amérique, ce beau pays qui légalise le port d’armes et qui interdit le foie gras et le fromage français … chercher l’erreur » ainsi que Tamara Guerrero-Vall, pour ses clins d’œil sur les réseaux sociaux notamment pour après la manifestation «anti-gavage » à  Samatan. Aussi, nous la saluons d’avoir remué ciel et terre afin d’officialiser la remise de gerbes en l’honneur des républicains espagnols lors des cérémonies du 8 mai dernier à  Auch.

«Prix Foie Gras 2013 » Georges Nosella, défenseur de nos traditions culinaires et occitanes, pour l’une de ses fabuleuses tirades, dont il reste le maître, sur le canard végétal, le 19  janvier dernier au Café Gascon à  Auch. Ses recettes méritent à  elles seules le prix en question.

Prix DOWN «Gras du Canard » pour la ville de Condom. Son maire Bernard Gallardo reçoit le Prix de la personnalité «Friton DOWN » tellement ses promesses s’effritent même avant le prochain scrutin des municipales  2014. Gérard Dubrac n’est pas en reste et obtient celui du bon client. Un prix spécial «Gras de l’Actualité  2013 » est attribué aux époux Doazan, à  la fois propriétaires, directeurs et médecins de l’Institut Médico-Educatif de Moussaron.
Le Prix «Lanceur d’alertes » est attribué à  Didier Borgeaud, notre Snowden local, pour son courage d’avoir mis en lumière l’affaire du Moussaron. On peut rappeler que pour avoir «accusé » en 1995 l’établissement de faits similaires à  ceux dénoncés aujourd’hui, il fut condamné en correctionnelle pour diffamation avec interdiction d’exercer. à‚gé de 28  ans à  l’époque, il a fallu qu’il soit couillu pour remuer le cocotier envers et contre tous  !

«Prix Cœur de canard littéraire » pour le bimensuel Le Canard Gascon qui porte bien son nom ainsi que pour l’excellente photo de couverture du dernier ouvrage de Jean-Loup Vivier (le Jury n’ayant pas eu le temps d’aller plus avant dans sa lecture, il récompense l’illustration représentant la monnaie traditionnelle kanak : l’à‚dji) Ontologie de la droite et de la gauche en politique chez L’Harmattan

Et le grand vainqueur du «Prix Magret 2013 », personnalité UP de l’année, est décerné à  Catherine Grèze, députée européenne du Sud Ouest, qui succède ainsi à  Françoise Castex (lauréate en 2012). Catherine Grèze a réalisé un travail remarquable et s’est illustrée en soutenant le Festival Welcome In Tziganie en participant à  l’édition  2013.

Nous ne pouvons point clore le palmarès  2013, sans ovationner Philippe Martin, lauréat du prix «Foie gras  2010 » puis grand vainqueur du «Prix Magret  2011 » … sa marionnette des Guignols de l’Info a le Prix Spécial du Jury  2013 pour nous avoir autant fait rire que l’original.

 

2 réflexions sur “Le palmarès des Magrets de Canard 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *