Les amateurs de galéjades vont être comblés par l’arrivée remarquable et bientôt remarquée de ce sérieux concurrent de l’indétrônable Sud-Ouest. Si le Figaro se fait frotter les oreilles par Le Gorafi, la presse régionale se trouve à  son tour brocardée dans ses tics les moins avouables.

Une bonne occasion de sourire en des temps pas toujours très rieurs.

Inondations : un Landais de Peyrehorade boit de l’eau pour la première fois

C’est là  que le drame, qui allait marquer à  jamais la vie de Pascal Cagastens, s’est joué : « J’ai salué tout le monde à  la Cantonna, et je me suis dirigé vers la porte. Hilh de pute ! Si j’avais su je serais resté chez Dédé m’en jeter un dernier dans le gosier ! J’ai ouvert la porte, et là , au lieu de mettre comme d’habitude le pied sur un sol plus ou moins ferme, j’ai senti un liquide inconnu, et je suis tombé dedans de tout mon long. »

Le liquide que Pascal CAGASTENS ne parvenait pas à  identifier était de l’eau, le gave s’étant engouffré dans tout le vieux centre de Peyrehorade. « Une fois dedans, je ne savais plus quoi faire ! Et quand j’ai senti ce truc franchir mes lèvres, j’ai cru ma dernière heure venue ! » Par chance pour Pascal, un pompier, qui avait déjà  vu de l’eau au cours d’un exercice à  Bordeaux, lui cria que ce breuvage était potable, et parvint par la même occasion à  lui faire regagner la terre ferme.

via Inondations : un Landais de Peyrehorade boit de l’eau pour la première fois | Sud ou Est.