En cette période électorale, trop de gens ne votent plus que par défaut, par dépit, voire plus du tout. Il est facile de se désintéresser de la chose publique quand le jeu politique se résume à  la guerre des places et au combat des chefs. Une fois les élections passées, les citoyens sont presque toujours mis de côté jusqu’aux prochaines élections.

Pourtant, ce n’est pas une fatalité et il est vraiment possible de gouverner autrement, comme ces villageois viennent de brillamment le démontrer.

« On avait ce pari fou : bâtir un programme qui ne sortait pas de la tête d’un élu. On était en posture d’animateurs, à  l’écoute, et trente projets ont été définis, initiés par des propositions d’habitants : de petites choses quotidiennes, de l’embellissement aux crottes de chien en passant par la redéfinition du stationnement. »

via A Saillans, les 1  199  habitants ont tous été élus au premier tour  !

Bien sûr, maintenant que ce magnifique projet démocratique a été choisi, le plus dur reste à  faire : s’y mettre tous.

Une affaire à  suivre, assurément. Et peut-être un exemple à  venir pour nos petites communes rurales.