Les chatons et les chiots, c’est mignon, mais avec une durée de vie de 8 à  20 ans pour nos compagnons, nous devons limiter leur prolifération.La plupart des gens pensent que leurs animaux ont besoin de se reproduire, mais des animaux aussi domestiqués que nos chats et nos chiens vivent une vie bien plus heureuse et tranquille quand ils sont débarrassés de ces exigences. Une stérilisation chez le vétérinaire garantit un comportement plus adapté à  la sphère familiale et évite le stress engendré par l’euthanasie de nouveau-nés.

Comme le rappelle cette association très engagée, il est illusoire de penser pouvoir caser deux portées par an dans le voisinage et les relations. Et les mises bas à  répétition ne sont pas très bonnes pour la santé des femelles. La réalité, partout en France, ce sont des animaux en trop grand nombre, abandonnés, maltraités et euthanasiés de manière parfois discutable. Autant agir en amont.

Aujourd’hui, tous les refuges du département sont déjà  saturés, et nous ne sommes qu’au mois de mai. On attaque seulement la période la plus tendue, qui court en général jusqu’au mois d’octobre.

Là , nous venons d’être sollicités pour une trentaine de chiots. Les gens pensaient pouvoir les donner facilement sur Internet. Les donner, pas même les vendre, insiste Brigitte Bonnard. Mais personne n’en veut. Maintenant, ils ne savent plus quoi en faire et nous, on doit éponger tout ça… »

via Gers : un loto pour limiter la prolifération des chats – SudOuest.fr.