Sélectionner une page

Un nom poétique pour un projet culturel en zone rurale qui ne l’est pas moins.

1958169_373006396174021_1406503773_nRESEAUX-CULTURES-GERS se fonde sur une merveilleuse Utopie, celle d’un Territoire et de ses habitants qui choisissent de prendre à  bras le corps le devenir de leurs cultures. Il se fonde sur l’envie d’inventer autre chose, de faire ensemble, de sortir du cadre, de nous mettre en position de «  propositeurs   », d’être un laboratoire, de se rencontrer pour mieux s’enrichir, de sortir nos patates, les faire germer…

En faisant partie de ce réseau, nous affirmons concrètement notre capacité à  organiser le chaos poétique de l’existence, dans une attention particulière à  la fragilité du monde sensible

Site officiel de Réseaux Cultures Gers

Le Réseau Cultures Gers est une initiative associative qui a fêté sa naissance officielle le 5 avril dernier à  Montesquiou. Son objectif est de favoriser le partage et la diffusion des pratiques et activités gersoises qu’elles soient artistiques, philosophiques, artisanales dans un esprit de solidarité et d’inventivité collective.

Bien sûr, il s’agit d’une utopie, mais d’une utopie en mouvement, reconstruite en permanence par tous ceux qui souhaitent y participer, de quelque manière que ce soit. Il s’agit de créer du lien et des échanges entre les acteurs du Gers qui cherchent un autre mode de fonctionnement que celui qui donne la prédominance au seul facteur économique.

L’association «Les Bisous sous la pluie », créée en 2006 à  Miramont-d’Astarac et installée à  Montesquiou, est à  l’origine du Réseau culture Gers, un «think tank » rural, un laboratoire d’idées pour animer l’espace gersois. Le premier évènement proposé au Réseau par l’association est de parcourir pendant quinze jours un itinéraire en Astarac qui partira de Montesquiou et reliera différents lieux, membres du Réseau ou communes intéressées par ce projet. Les dates vont du 6 au 20 juillet et 5 lieux se sont déjà  proposés pour accueillir des animations : Reinaut et Dorin Nauta à  Saint-Arailles, l’association «Attache ta tuque » du Brouilh-Monbert, Nadia et Fernando de Rural Baleti à  Biran, Florence et Licinio dans leur moulin de Vic-Fezensac et Michèle, de la Ferme en scène à  Valence-sur-Baà¯se.

via Mirande. «Des Bisous sous la pluie » en Astarac – 05/06/2014 – LaDépêche.fr.