Agriculteurs victimes des pesticides : une nouvelle mobilisation collective en santé au travail

La Gascogne est une terre du bon vivre, mais c’est également une terre agricole, durement touchée par l’industrialisation massive des cultures.

L’impact des produits phytosanitaires sur la santé de ceux qui les utilisent quotidiennement reste tabou dans le monde agricole. Les agriculteurs sont souvent réticents à échanger sur leurs pratiques quotidiennes et ressentent comme des agressions tout ce qui renvoie à l’image négative du pollueur. Mais l’image de la victime leur est encore plus insupportable, tout comme le fait de devoir transiger avec ce qu’ils considèrent, à juste titre, comme leur gagne-pain.

Cependant, la problématique de la santé des agriculteurs commence à sortir de l’omerta et des victimes acceptent de se penser en tant que telles et de s’organiser.

Nous vous invitons donc à lire ce travail un peu ardu, mais essentiel sur cette question.

L’organisation récente d’un certain nombre d’agriculteurs en association de victimes des pesticides témoigne de l’engagement nouveau de ces professionnels, classiquement absents du champ des mobilisations dans le domaine de la santé au travail. Alors même qu’elle peut apparaître contradictoire avec leurs pratiques antérieures, la mobilisation de ces agriculteurs permet pourtant de mettre en avant des enjeux de domination spécifiques à ce secteur. Ces enjeux de domination sont à l’origine de résistances à la publicisation réelle du problème « pesticides ». Ils éludent par ailleurs la problématisation de cette question comme véritable enjeu de santé au travail. Mais grâce à un travail de collectivisation de la peine et des expériences, ce regroupement victimaire semble être parvenu à mettre en place une réelle stratégie collective de dénonciation de ce problème. Les agriculteurs phytovictimes semblent ainsi s’imposer comme des acteurs majeurs du processus de prise de conscience autour de la question des pesticides et comme des acteurs inédits de ce nouvel enjeu de santé au travail.

via Agriculteurs victimes des pesticides : une nouvelle mobilisation collective en santé au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *