Le bio poursuit sa conquête des foyers, même dans le Gers.

Par contre, alors qu’il existe des producteurs locaux, les Gersois s’approvisionnent très majoritairement dans les hypermarchés, ce qui devrait interpeller les acteurs des filières de production locales sur la nécessité de développer des circuits courts de distribution.

Bien sûr, la propension à consommer bio diminue avec les revenus, ce qui est fort dommage quand on pense qu’en circuit court, le bio est souvent meilleur marché que le conventionnel en grandes surfaces.

La grande majorité des ménages gersois, soit 68%, ont déjà acheté (au moins une fois) des produits biologiques.

Les consommateurs de produits biologiques sont des acheteurs réguliers pour 62% d’entre eux, voire très réguliers (au moins une fois par semaine) pour 48% d’entre eux.

via La consommation de produits BIO par les ménages gersois , Chambre de Commerce et d’Industrie du Gers.