Internet dans les zones rurales, c’est l’histoire d’un éternel retard que rien ne viendra combler… sauf la volonté politique.

Après, vu les contraintes physiques, il n’est pas certain que le 100% fibre soit toujours la meilleure approche technique pour raccorder tout le monde aux autoroutes de l’information.

Romain Thery travaille pour une entreprise de travaux publics beaujolaise. Sa mission, avec d’autres : raccorder les 419 communes de l’Ain à la fibre optique. Un projet gigantesque et pionnier en milieu rural, porté par un syndicat public, le SIEA (Syndicat intercommunal d’énergie et de e-communication de l’Ain).

« Là, on dérive les fibres qui partent de l’église du village et on installe les boîtiers de rue. Il y en a 55 en aérien et presque autant en souterrain. Juste pour cette commune. »

via La fibre optique à travers champs – Rue89 – L’Obs.