Drame ordinaire du mitage foncier en milieu rural

Bien sûr qu’il ne s’agit pas d’un simple problème d’égouts, mais bien de la manière dont les communes rurales ont favorisé l’artificialisation de terres souvent agricoles et généralement inadaptées pour satisfaire la « France des propriétaires ».

Dans ce cas de figure, la mode du jardin d’agrément résidentiel, avec sa surcouche de gazon toujours rasé de près et ses « mauvaises herbes » à grosses racines systématiquement exterminées à grand renforts d’herbicides de synthèse, favorise l’érosion des terres… et donc les glissements de terrain.

Le lotissement de Montaut-les-Créneaux, à l’entrée du village, s’échelonne sur une forte pente. En 2013, après de fortes pluies, un glissement de terrain s’est produit, qui a profondément raviné les jardins du lotissement et entraîné l’effondrement d’un bassin de rétention au bas des habitations. Le poids de la terre a rompu les canalisations du tout-à-l’égout, qui passent entre les terrains lotis et le terrain communal où se trouvait le bassin. Bientôt, la terre a comblé les canalisations privées. Et les eaux usées ont commencé à remonter les tuyaux. Les odeurs avec…

Source : Le tout-à-l’égout de la discorde – 15/06/2015 – ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *