Sélectionner une page

C’est ballot!

A Toulouse, l’annonce de la « disparition » de Poon Ho Man a déclenché la réaction du collectif contre la privatisation de l’aéroport Toulouse-Blagnac : « Il s’agit d’un événement considérable. Cette nouvelle, si elle est avérée, écrit le collectif dans un communiqué, doit faire réfléchir le gouvernement qui ne nous a toujours pas communiqué le pacte d’actionnaire qui lie l’Etat avec CASIL Europe, ni le projet industriel pour l’aéroport. Les suspicions de corruption doivent amener le gouvernement à les publier et à renoncer à la vente, sans attendre le recours au conseil d’Etat que nous avons déposé ».

Source : Mis en cause pour corruption, le patron du groupe chinois qui a racheté l’aéroport de Toulouse aurait disparu – France 3 Midi-Pyrénées