Une invention écologique bloquée par le ministère de l’Écologie

À l’heure où les agriculteurs ont l’obligation réglementaire de traiter leurs effluents pollués, il ne devrait pas être très compliqué d’examiner sereinement l’efficacité réelle de l’invention de ce Castrais.

La société Vento-sol propose plusieurs modèles de son unité de traitement des effluents phytosanitaires. Mais le principe général est le même : L’agriculteur verse dans une cuve de plusieurs centaines de litres les effluents ayant servi à nettoyer ses pulvérisateurs de traitement des récoltes. Dans cette cuve se produit une ventilation forcée qui va concentrer la matière, permetant aussi d’évaporer l’eau. Au final, au bout de quelques mois, on obtient un déchet totalement sec. Une fois que la cuve est pleine, elle peut être évacuée par une société spécialisée. Ce dispositif est même recommandé par l’Institut Français de la vigne et du vin. Il est utilisé dans les fermes expérimentales de l’entrepise Basf Agro et a fait l’objet de nombreux tests. Ecobang ne coûte que de 500 à 2300 € ce qui le place parmi les moins chers du marché.

Source : Excédé, l’entrepreneur attaque le ministère de l’Ecologie – 25/06/2015 – ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *