La lutte paye!
Bon, après, vu les cours du pétrole, plus personne n’a envie d’investir à perte dans le schiste…

«Les élus ne sont pas favorables aux gaz de schiste, le Gouvernement non plus et il y a un collectif départemental qui s’appelle ‘’Non au gaz de schiste »», nous explique-t-on à la préfecture du Gers. Tout cela vient donc de conduire la ministre de l’Écologie Ségolène Royal et celui de l’Économie Emmanuel Macron à signer un arrêté ministériel commun rejetant la suite des recherches de gaz de schiste sur la zone du permis dit de Saint-Griède. Une zone qui ne couvre pas moins de 52 km2, principalement dans le Gers mais également dans les Landes, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques.

Source : Gaz de schiste : le permis de Saint-Griède n’est pas renouvelé – 27/10/2015 – ladepeche.fr