Du primaire au supérieur : l’aide de jeunes ingénieurs

Un projet de tutorat qui ouvre de nouvelles perspectives à des enfants des champs, mais pas seulement. Initier les jeunes à des métiers et pratiques qui ne sont jamais évoqués dans le milieu scolaire peut précisément les aider à comprendre enfin ce qu’il y a d’«utile» aux apprentissages, non seulement à l’école mais tout au long de leur vie.

Par contre, le correspondant, pas très au fait de certains milieux, s’est emmêlé les pinceaux. Ce n’est pas le projet de tutorat qui s’appelle Scratch, mais la plateforme collaborative en ligne qui initie les enfants à la logique de programmation.

Tout le monde peut s’inscrire sur Scratch et apprendre par soi-même… avec l’aide du reste de la communauté connectée!

Avec Cécile Latournerie, ils ont baptisé Scratch un projet qui peut accompagner du primaire au supérieur les élèves motivés. Des étudiants de l’ISAE viendront initier les élèves du CM2, du collège et du lycée à la programmation et à la robotique. Ils les aideront dans leur progression. Pour Lionel Granie, principal adjoint, cela peut faciliter les passages entre le CM2 et le collège et le collège et le lycée.

Source : Du primaire au supérieur : l’aide de jeunes ingénieurs – SudOuest.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *