La lutte pour l’école rurale s’organise

On peut poser la question autrement : les habitants des zones rurales sont-ils des citoyens à part entière ou de seconde catégorie, avec des accès restreints aux services publics?

Une initiative organisée en amont du comité de pilotage du protocole de la carte scolaire que la directrice des services académiques réunira le 28 janvier, à Auch. Le même jour, à Toulouse, la rectrice devrait annoncer quels moyens elle attribue au Gers pour préparer la rentrée scolaire 2016. Ils seront certainement très éloignés des 81 postes manquants dans le Gers recensés par le SNUipp.

Avant de parler de moyens, les participants à la réunion de Jégun ont coécrit une «Défense et illustration de l’école rurale». Dans le Gers, 70% des écoles comptent entre 1 et 3 classes. «Est-ce qu’on va toutes les supprimer pour créer des cités scolaires?», s’interroge une parent d’élève du RPI Lavardens-Roquefort.

Sourced through Scoop.it from: www.ladepeche.fr

 

See on Scoop.itActus du Gers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *