Sélectionner une page

DONAGRI soutient les personnes du monde rural gersois qui sont victimes de handicap suite à un accident survenu dans le cadre de leur activité professionnelle.

La vie de Jean-Claude Ferrot a «basculé» à la suite de l’accident de septembre 2013 qui le laisse handicapé. Chaque année 4 000 agriculteurs français se blessent ainsi plus ou moins gravement. Jean-Claude qui n’est pas au bout de son «combat» assurantiel, social, financier sait ce qu’il doit à «la solidarité». Familiale, communale, à Montégut où des personnes l’aident et l’ont aidé, professionnelles aussi notamment au sein de GersyCoop, la coopérative dont il est adhérent. Il dit avoir trouvé dans ce vivier «de solidarités», l’humanité dont tant «d’organismes» sociaux, bancaires et autres, n’ont pas fait preuve. «Tu as l’impression que tu serais moins un problème si tu étais mort ! Mais survivre avec un handicap, en demandant du temps pour te remettre, ça dérange. Ils te bousculent, te menacent, ne pensent qu’à assurer leurs arrières…». Parce que d’autres agriculteurs vivent peu ou prou la même chose après un accident aussi paralysant pour l’exploitant que pour son exploitation, Jean-Claude et le cercle de ceux qui l’ont aidé par simple «humanité» se sont dit qu’il était temps «de faire quelque chose». Ainsi est né Donagri, le fonds de dotation solidaire au monde rural.

Source : Donagri, le fonds pour aider les agriculteurs blessés – 06/02/2016 – ladepeche.fr