Les Fils de la terre : un documentaire sur le suicide des agriculteurs

En France, le suicide des agriculteurs est un phénomène de plus en plus préoccupant. Entre 600 et 800 d’entre eux auraient mis fin à leurs jours en 2009. C’est de loin le taux de suicide le plus élevé de toutes les catégories socio-professionnelles.

Chaque histoire est singulière, mais un constat plus général s’impose : au delà des difficultés économiques, le monde rural n’est plus en phase avec la vie moderne. Horaires de travail très contraignants, pénibilité, solitude… Auxquels s’ajoutent pour certains ce poids du père, souvent lourd à porter pour le fils qui reprend l’exploitation familiale, et qui doit seul assumer l’échec. En bout de route, le drame paraît presque inéluctable, comme une fatalité.

Source : Infrarouge – Les Fils de la terre – 16-02-2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *