Sélectionner une page

Depuis le début nous écrivons dans ces colonnes sur la nécessité de sauvegarder une société civile rurale avec ses métiers, ses infrastructures et ses services publics. La vision de la ruralité construite par les métropoles est une politique d’exploitation des ressources, exactement comme pour n’importe quel pays colonisé.

manif_auch

Il est d’une importance vitale que le tissu socioéconomique rural soit préservé de la tentation de faire des campagnes des sortes de « réserves d’indigènes », sous-développées, et au service exclusif des besoins des grandes concentrations urbaines, c’est-à-dire de n’être plus que des espaces de villégiature, de productions alimentaires d’exportation et de relégation des populations considérées comme inutiles en ville.

Il semblerait que les parents d’élèves d’Aignan soient les premiers à avoir compris que la lutte dépasse largement la simple préservation de leur classe ou même de leur école, mais qu’il s’agit d’un combat global qui concerne toute la population de Gascogne et de son droit fondamental de n’être pas considérée comme un ensemble de sous-citoyens.

parce que la vie rurale n’est pas une fatalité…
des suppressions de postes dans nos petites écoles ….
et la porte s’ouvre aux problèmes de la désertification des zones rurales.

Source : Le bonheur est dans le pré, donnez-nous les moyens de pouvoir y rester.

Nous, peuple de la ruralité Gersoise, nous appelons à une manifestation générale le 7 Mars. Notre action se veut collective et solidaire de toutes nos écoles mises en danger ou en passe de l’être.
L’heure n’est plus aux clivages! Nous ne sommes pas en concurrence, nous sommes tous victimes!
Mais ensemble, nous pouvons résister.
Tous ensemble, il nous est permis de croire que nous pourrons survivre.
Alors partageons et diffusons un maximum l’information et le 7 mars, retrouvons-nous tous à Auch pour défendre toutes nos écoles rurales. Nos enfants et notre avenir comptent sur nous!

Appel aux écoles du département, afin de préparer les écrits, messages à remettre à la DASEN ensemble à la manif du 7/03 , nous organisons une réunion de coordination inter-école le JEUDI 3 MARS à 20h30 à l’office de tourisme d’Aignan…une délégation de 2/3 personnes par école permettra un travail collectif …..c’est dans le collectif que notre parole sera plus forte ! N’hésitez pas à prendre contact si besoin.

À lire aussi :

Un poste à l’école et des heures au collège enlevés à Aignan cette année c’est la promesse d’autres suppressions l’année prochaine ailleurs dans l’Armagnac-Adour, puis d’autres encore l’année suivante. Or sans école nos bourgs perdront leur tissu associatif, le cœur et l’âme de nos cantons, puis ce seront les médecins, les pharmacies, les commerçants… jusqu’au désert rural où survivront peut-être quelques paysans encore plus difficilement qu’aujourd’hui.

Source : Lutter contre le désert