Les postiers en grève

Lentement, mais surement, le service public essentiel qu’est La Poste se dégrade dans les zones périphériques, avec, aux premières loges, les postiers.

Leurs effectifs sont sans cesse revus à la baisse : non remplacement des départs à la retraite et même incitations financières à la démission et à la reconversion dans d’autres secteurs. En face de cette fonte humaine, les tournées s’allongent, s’alourdissent au rythme des constructions des néoruraux, autant de nouveaux lotissement, de nouvelles adresses et de nouvelles boites aux lettres!
Forcément, il arrive un moment où les missions de service public de La Poste ne peuvent plus être correctement remplies.

«Il y a des négociations salariales tous les ans, et on obtient peanuts !», s’exclame Pierre Wiart, délégué gersois de Sud-Solidaires. Ce syndicat comme la CGT et FO de la Poste appelaient hier à la mobilisation dans le Gers. En plus des grèves, un rassemblement était organisé dans la matinée place de la Libération, une trentaine de personnes étaient rassemblées.«Nous voulons l’arrêt des réorganisations incessantes, l’arrêt aussi des suppressions de postes !, reprend le délégué Sud-Solidaires. Il y a eu 350 emplois supprimés ces 15 dernières années à la Poste dans le Gers. On condamne donc ce…

Source : Les postiers en grève hier – 24/03/2016 – ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *