De nombreux Gascons ont constaté une nette augmentation du trafic de poids lourds en transit national et international sur nos routes pourtant souvent déclassifiées de nationales à départementales sous prétexte de dessertes essentiellement locales.

Il semblerait que ce « ressenti » ne vient pas de nulle part et que l’abandon du fret par la SNCF et l’envolée des tarifs des autoroutes privatisées ne soient pas étrangers à des nuisances que nous subissons et que nous finançons à fonds perdu.

Les routes pyrénéennes ont la cote. 6,1 millions de poids lourds sont passés par Biriatou et par le col du Perthus en 2014. Soit 2,2 % de plus que l’année précédente, selon un nouveau rapport du Commissariat au développement durable (CGDD).

Source : Deux fois plus de poids lourds dans les Pyrénées que dans les Alpes françaises – EurActiv.fr