Agriculture : des logiciels pour les «circuits courts»

Il ne suffit pas de décréter qu’on va manger local. Encore faut-il que les agriculteurs soient organisés pour cela et y trouvent leur compte financièrement.

Sourced through Scoop.it from: lejournal.cnrs.fr

La prise de conscience qui pousse les consommateurs à rechercher la qualité nutritionnelle près de chez eux est une réelle opportunité pour les agriculteurs et plus particulièrement les maraichers. Le circuit court sécurise une partie des ventes en les garantissant sur le long terme tout en restituant pouvoir de négociation et valeur ajoutée à celui qui produit.
Les circuits courts proposent en fait un nouveau modèle économique agricole et une nouvelle manière de fonctionner.

Il devient intéressant de réfléchir à une diversification progressive de ses productions et à l’abandon de la monoculture aux rendements tout comme aux prix décroissants.

Produire mieux, vivre mieux et gagner plus, tout en tissant de bonnes relations avec le reste de la communauté : c’est peut-être cela le cœur du métier de paysan que l’agriculture intensive avait relégué aux souvenirs archaïques.

See on Scoop.itActus du Gers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *