Sélectionner une page

Et s’il fallait cesser de considérer les campagnes comme des zones sinistrées ou des territoires en déclin dont il faut ponctionner les ressources pour alimenter les métropoles?

L’imaginaire décliniste associé aux campagnes françaises demeure très présent dans la société française. Longtemps alimenté par le jugement de valeur contenu dans l’expression « exode rural » qui a été portée aux nues par des générations d’analystes, l’idée d’une primauté de la ville sur les campagnes n’a cessé de se développer. La récente pensée performative associée à l’idée de métropolisation ne semble en être qu’une énième expression, déliant les langues de ceux qui veulent en finir avec le rural, tandis que certains auteurs caricaturent les phénomènes de relégation sociale associée à la France périphérique.

Source : Le retournement démographique des campagnes françaises | La Géothèque

Enregistrer