Bassin Adour-Garonne : l’état d’urgence de l’eau est déclaré

eau

Le dérèglement climatique — à présent acté — est en train d’assécher certains bassins hydriques de l’hexagone. La disparition progressive des glaciers pyrénéens concerne en premier lieu le bassin Garonne-Adour, lequel se caractérise en plus par un usage immodéré de l’eau pour les activités agricoles et touristiques.

Le risque souligné par les rapporteurs est de cristalliser les conflits d’usages. D’où l’importance de « privilégier une approche collective » entre l’ensemble des utilisateurs (consommateurs, agriculteurs, producteurs d’énergie, industriels, pratiquants d’activités sportives, de loisirs et touristiques, etc., faune et flore aquatiques) et de « ne pas mettre en opposition frontale » les intérêts des consommateurs et ceux du monde agricole, souligne Jean-Jacques Lozach.
Pour les deux sénateurs, s’il faut « hiérarchiser » les usages de l’eau, « la priorité absolue est celle qui conditionne la survie de la population », soit l’alimentation et la sécurité sanitaire. « Il faudra veiller à l’approvisionnement alimentaire, à la fourniture d’eau potable répondant à nos critères nationaux de qualité et à la sécurisation des installations nucléaires », poursuit Jean-Jacques Lozach. Il faut aussi être attentif à « l’eau invisible » ou « eau virtuelle », qui correspond à la quantité d’eau mobilisée pour produire les biens de consommation », explique-t-il. « Lorsque nous importons des tomates d’Espagne ou du Maroc, c’est l’eau de pays encore plus fragilisés que le nôtre que nous achetons », illustre-t-il. « En 2007, seule année pour laquelle ce calcul complexe a été effectué, la France a été virtuellement importatrice nette d’eau à hauteur de 8,4 milliards de mètres cubes », à rapporter aux « plus ou moins 33 milliards de mètres cubes prélevés sur le territoire métropolitain à la même époque ». « C’est loin d’être négligeable », juge le sénateur.

Source : Gestion de l’eau : l’urgence est déclarée, alerte un rapport sénatorial

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *