me_te_o_france_-_se_cheresse

Les anomalies climatiques s’accumulent en Gascogne et pourtant, les pratiques agricoles ne s’adaptent pas. Pour combien de temps encore?

Dans un tel contexte, les conflits d’usage risquent d’être exacerbés : « 70 % de notre irrigation est destinée au maïs, dont seulement 25 % de la production est utilisée localement, alors même que nous importons par ailleurs du soja… Cela n’a plus aucun sens », souligne Nicolas Thierry. Dit autrement, cela donne : « Il faut arrêter l’esbroufe politique : on fait la COP21 mais on continue derrière de promouvoir l’agriculture intensive », fait remarquer Michèle Roux. Cette année, elle avait anticipé et fait d

Source : Le sud-ouest de la France éprouve une sécheresse jamais vue depuis cinquante ans