Malgré leur poids démographiques dans les campagnes, les populations ouvrières rurales suscitent peu d’études et sont trop souvent assimilés à une vaste « France périphérique » de laissés-pour-compte électeurs du Front national. L’enquête de Julian Mischi contribue à montrer les insuffisances de telles représentations, en rendant compte de la complexité des appartenances sociales des ouvriers d’un bourg rural et des spécificités de leurs engagements syndicaux.

Source : Le syndicalisme ouvrier en monde rural – Métropolitiques