Un arrêté du 29 décembre 2016 ajoute trois nouveaux départements à la liste de ceux où les moustiques constituent une menace pour la santé de la population. Il s’agit en l’occurrence de l’Aveyron, du Gers et du Haut-Rhin. Cette extension signe la présence sur ces territoires, effective ou potentielle, du moustique tigre – Aedes albopictus de son vrai nom -, le vecteur du chikungunya et de la dengue. Ces trois nouveaux entrants portent à 31 le nombre de départements métropolitains concernés, avec une géographie très diversifiée (*). Si les territoires de la moitié sud de la France prédominent nettement, on y trouve aussi les deux départements alsaciens, la Vendée, le Rhône, la Saône-et-Loire et le Val-de-Marne.

Source : Aveyron, Gers et Haut-Rhin rejoignent la liste des départements menacés par le chikungunya