Sélectionner une page

« Nous avons mis des moyens et nous avons redéployé du personnel en interne pour résorber le retard », a indiqué une responsable de FranceAgriMer jeudi, lors d’une rencontre au siège de l’organisme. « En raison de volumes importants à traiter sur la campagne 2014-2015 qui se sont reportés, nous avons accumulé trois mois de retard et nous sommes soumis aux règles de réduction du personnel comme dans le reste de l’administration » française, a-t-elle expliqué. « Maintenant on met le paquet, on est sur un rythme (de paiements) jamais atteint », a-t-elle ajouté.   L’incompréhension de certains viticulteurs qui s’est manifestée localement en France, est d’autant plus importante que les retards de traitement des dossiers sont aussi dus à la généralisation concomitante des déclarations en ligne des dossiers de demande.

Source : Subventions de l’UE à la viticulture: l’ordinateur a des ratés en France, Vigne & vin – Pleinchamp