« Agriculture industrielle : produire à mort »

Depuis des millénaires, c’est elle qui nous nourrit. Elle a même longtemps rythmé les vies d’une grande partie de nos aïeux. Et voilà que depuis une soixantaine d’années, l’agriculture prend un nouveau visage : celui d’une machine industrielle de toujours plus tournée vers l’efficacité immédiate, la production de masse et les rendements sur le court terme. Au passage, elle s’est délestée d’une partie pourtant essentielle de son activité : la préservation de la terre.

Source : A voir : « Agriculture industrielle : produire à mort » sur Data Gueule – Magazine GoodPlanet Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *