L’agriculture productiviste va-t-elle tuer les paysans?

Pendant la Reconstruction, il y a eu des bienfaits. Une partie de la paysannerie a eu le sentiment d’accéder à un travail moins difficile grâce à la mécanisation et à un statut de citoyen comme les autres.C’est surtout à partir des années 1960-1970 que leur situation s’est dégradée. Leur travail, de plus en plus productif, permettait de nourrir les villes et d’exporter mais au prix d’un travail de plus en plus lourd au bout du compte et une spirale de l’endettement nécessitant de produire toujours plus. Le recours aux emprunts engendra une perte croissante de leur autonomie et leur inscription dans un lacis de contraintes, de normes…

Source : L’agriculture productiviste va-t-elle tuer les paysans? – La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *