Salon de l’agriculture : le bal des hypocrites !

Dessin de presse : sur fond désertique avec un cadavre humain, un commercial bonnimente au sujet du Glyphosate, classé cancérigène : «Il tue aussi les mauvaises herbes!».

L’OMS vient de reconnaître le glyphosate (agent d’un des principaux herbicides : le Round Up) comme cancérogène. Des paysans courageux ne cessent de mener des batailles pour faire reconnaître les liens entre les pesticides et d’importantes maladies. Ainsi, en 2012, l’État a reconnu un lien entre l’usage des pesticides et la maladie de Parkinson. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, les deux tiers des cancers des paysans sont attribuables aux pesticides. Les paysans sont régulièrement victimes de cancers du sang, du cerveau ou de la prostate. Dans le monde, on dénombre un million de graves empoisonnements et 220 000 décès par an liés aux pesticides. Les pesticides sont responsables de nombreuses maladies chroniques : cancers, malformations congénitales, système immunitaire affaibli, problèmes neurologiques, troubles de la reproduction. Leurs enfants sont aussi touchés : des cancers hématopoïétiques et des troubles de l’immunité, des malformations génitales, des retards de croissance, des handicaps. Ainsi, lorsque le père est exposé avant la naissance, le cancer du cerveau est plus fréquent (+ 49%).

Source : Salon de l’agriculture : le bal des hypocrites ! – Le Vent Se Lève

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *