Sélectionner une page

Agriculteur en combinaison de protection intégrale sur un tracteur au milieu des vignes

L’exposition aux pesticides dans l’air environnant augmente le risque de développer la maladie de Parkinson. Rien de nouveau. Mais les professionnels de l’agriculture ne sont pas les seuls concernés. Une étude Inserm démontre que ce constat est également valable pour les populations habitant dans des zones où l’activité agricole est dense.

Source : Maladie de Parkinson : vivre en terre agricole augmente le risque – A la une – Destination Santé