Entête de l'étude AFNOR BIPE sur l'apport des normes à la croissance économique des entreprises.

Boulet, frein… les normes sont souvent vécues comme des contraintes insupportables qui pèsent sur le dynamisme des entreprises et étouffent les affaires florissantes. Et si, tout au contraire, elles étaient un moteur d’activité, un accélérateur de croissance, une arme anticrise?

C’est en tout cas la conclusion à laquelle sont parvenus l’AFNOR et le BIPE lors d’une étude conjointe sur les effets réels des mises aux normes volontaires dans les entreprises sur trois indicateurs concrets : la croissance du chiffre d’affaires, le taux d’exportation et la production.

+ 20 % : c’est le surcroit de croissance annuelle du chiffre d’affaires observé chez les entreprises parties prenantes des commissions de normalisation. Celles-ci affichent un taux de croissance annuel de 4 %, à comparer aux 3,3 % de moyenne pour l’ensemble des entreprises, impliquées ou non. Autrement dit, participer au processus de normalisation ouvre des marchés : cela permet à l’entreprise d’être au bon endroit, au bon moment, avec le bon produit ou le bon service.
+ 19 % : c’est le surcroit de chiffre d’affaires à l’export observé dans les entreprises acheteuses de normes ou parties prenantes des commissions de normalisation. Leur taux d’export est de 18,2 %, contre 15,3 % dans l’ensemble des entreprises. Autrement dit, la norme est un passeport pour mieux vendre hors de ses frontières.

Source : La normalisation, un vrai plus pour les entreprises qui s’en emparent

Mieux produire, mieux vendre, rassurer les clients et réduire les couts, les bénéfices de la participation à la normalisation de son entreprise sont nombreux et tordent le cou à bien des préjugés.

Pour plus d’informations sur les effets bénéfiques des normes sur votre activité, n’hésitez pas à contacter les services d’accompagnement de la chambre consulaire dont vous dépendez.