Sélectionner une page

Jauge de niveau d'un lac en période de sécheresse

Pour l’instant, les interdictions de prélèvements concernent les irrigants sur les rivières Midour et Riberette, Auzoue et la Douze. Mais l’ensemble des Gersois est appelé à faire preuve de vigilance et de parcimonie dans l’usage de l’eau potable, ce bien commun.

Le Préfet du Gers attire l’attention de tous sur la nécessité d’utiliser l’eau de manière raisonnée et économe. En effet, l’eau est un bien commun de l’humanité et que l’on soit particulier, entreprise, service public ou collectivité, toute consommation d’eau a une incidence sur la ressource, à la fois en terme de quantité mais également en terme de qualité. Il est de la responsabilité de chacun de faire des efforts pour rationaliser et économiser l’eau.

Il est rappelé que les mesures d’interdiction éventuelles des prélèvements agricoles s’inscrivent dans une démarche de responsabilité collective, afin de préserver la production en eau potable, usage prioritaire.En cas de restrictions relatives à l’usage de l’eau en vigueur dans le département, le respect des interdictions ci-dessous est obligatoire sur les zones concernées. Les restrictions pourront être revues en cas d’évolution hydrologique favorable.

Source : Gestion de l’eau : arrêtés sécheresse en vigueur / Gestion de la sécheresse / Gestion de l’eau / Environnement / Politiques publiques / Accueil – Les services de l’État dans le Gers

Enregistrer