Sélectionner une page

 

« On est tristes que l’école ferme parce que notre professeur était gentil », avoue timidement Antoine, qui va passer en CM1 l’an prochain à l’école de Tasque, à quelques kilomètres de là. C’est un soulagement pour lui et ses parents, comme l’explique sa mère Cathy Berger. « Il me demandait tous les matins ces derniers jours où il irait l’an prochain, parce qu’il était censé aller à Aignan. Il aurait perdu tous ses copains. Heureusement, on a réussi à le placer à Tasque. » Cathy a trois enfants, Antoine est son petit dernier. Tous sont passés par la modeste école de Cahuzac-sur-Adour et ont des résultats brillants au secondaire grâce à la qualité de l’enseignement donné. Quelques minutes après avoir évoqué ces souvenirs, elle fondra en larmes…

Source : Fermeture définitive de l’école : un goût de départ en vacances amer dans ce village du Gers – 07/07/2017 – ladepeche.fr

Enregistrer

Enregistrer