Sélectionner une page

Le résultat du vote est aussi bien accueilli par l’industrie des biostimulants, qui se félicite de la définition de ces produits, dissociée de celle des produits de protection des plantes.Les biostimulants pour plantes peuvent être obtenus à partir de sources renouvelables et de déchets industriels, comme les extraits de plantes et d’algues, les aminoacides et les acides humiques. Ils peuvent également contenir des microorganismes des sols.
La biostimulation est un processus complémentaire à la nutrition et à la protection des cultures. Elle agit seulement sur la vigueur de la plante et n’a aucun impact direct sur les maladies ou les nuisibles.
En gros, les biostimulants encouragent les processus naturels à l’œuvre à l’intérieur des plantes, comme le développement des racines. Ils aident donc les plantes à utiliser plus efficacement l’eau et les nutriments et à leur permettre de devenir plus résistantes.
Cependant, contrairement à d’autres produits fertilisants, l’accès au marché et l’approbation des produits issus de l’industrie des biostimulants ne sont pas encore réglementés au niveau européen.

Source : Les eurodéputés veulent verdir l’utilisation des engrais – EURACTIV.fr

Enregistrer