Sélectionner une page

Nicolas Hulot

Payer les agriculteurs « au prix juste » et promouvoir une alimentation « saine, sure et durable ». Ce sera le double défi des États généraux de l’alimentation lancés ce 20 juillet. L’évènement voulu par Emmanuel Macron pendant sa campagne démarrera avec une grande réunion organisée à Bercy avec 500 participants. Le jour même sera lancée une consultation publique sur le site egalimentation.gouv.fr, qui s’achèvera fin octobre. Parallèlement, quatorze ateliers thématiques travailleront de la fin aout à la fin novembre sur des sujets tels que « mieux répondre aux attentes des consommateurs en termes de qualités nutritionnelles et environnementales, d’ancrage territorial, de bien-être animal et d’innovations », « développer des initiatives locales », « développer la bioéconomie et l’économie circulaire », « conquérir de nouvelles parts de marché à l’export », « rendre les prix d’achat des produits agricoles plus rénumérateurs », « assurer la sécurité alimentaire » dans un contexte mondialisé…

Source : Coup d’envoi des Etats généraux de l’alimentation

Enregistrer