étang du Moura

La présence de retenues sur un bassin versant modifie l’ensemble des caractéristiques fonctionnelles. Cette modification constitue un problème dès lors qu’elle affecte un cours d’eau déjà fragilisé.

L’évaluation de la significativité des effets sur un bassin suppose donc d’identifier les enjeux sur ce bassin, et de caractériser son état au vu de ces enjeux. Une démarche en deux étapes, correspondant à deux échelles emboîtées, permettrait de caractériser un bassin versant dans son ensemble, en identifiant les sous-bassins les plus fragilisés et les enjeux associés, avant d’aborder l’évaluation des effets cumulés de nouveaux projets sur ces sous-bassins.

Source : Les eaux glacées du calcul égoïste — Relance de l’irrigation : la colère des chercheurs

Autrement dit, on ignore totalement l’impact des retenues d’eau sur le reste de la région, que ce soit les endroits en aval, qui ne reçoivent plus autant d’eau et d’alluvions, qu’en terme de faune, de flore et d’équilibre écologique, voire même de conséquences climatiques.