Le délégué du personnel fait d’ailleurs observer : «La dénomination Vitalia n’a jamais été ôtée de l’entrée depuis l’arrivée d’Elsan comme propriétaire. Par contre, le groupe s’empressait, contre l’avis des instances du personnel, de céder les actifs immobiliers au groupe Icade ! La polyclinique, vache à lait, a vu son loyer annuel multiplier par trois, passant de 300 000 € à près d’un million. C’est une véritable stratégie. J’en suis convaincu.»

Source : Polyclinique : «ça sent l’expiration !» – 17/09/2017 – ladepeche.fr

Le secteur privé de la santé est de plus en plus concurrentiel et totalement tourné vers la rentabilité immédiate, comme le montre la vente à la découpe des actifs de la Clinique de Gascogne.

Cette liquidation permanente n’est pas sans conséquence sur la population. Le même jour (et sans faire le lien), le journal du département rapportait en termes un peu niaiseux une naissance sur la voie publique, dans un secteur du département où la maternité la plus proche est à 45 minutes de voiture. Cette naissance s’est bien passée… mais qu’adviendrait-il de la mère et de l’enfant en cas de complications?

Jeudi dernier vers 20 h 50, suite à un appel téléphonique, l’équipage véhicule de secours des pompiers est intervenu sur la place des Cordeliers à Nogaro pour un accouchement en cours. À leur arrivée, les pompiers ont constaté que la maman se trouvait à l’arrière du véhicule avec le bébé dans ses bras. Sa naissance venait de se réaliser.

Source : Naissance dans une voiture à…Nogaro! – 17/09/2017 – ladepeche.fr

Qui sera comptable des années de vie perdues à cause de la mauvaise répartition des soins?

Enregistrer