Fin mars 2014, la ministre déléguée aux personnes handicapées avait même déposé une plainte. Des éléments en sa possession laissaient « entrevoir que les fonds qui étaient à l’origine destinés à la prise en charge des mineurs de cet IME pourraient ne pas avoir été intégralement utilisés à l’usage auxquels ils étaient destinés », avait dit le ministère.Puis 9 des dix plaintes déposées pour maltraitance avaient été classées sans suite, pour absence de preuves de violences volontaires. Reste que l’établissement a porté plainte pour diffamation contre Céline Bouissé et c’est ce volet-là de l’affaire qui sera jugé mardi 19 septembre.

Source : Gers : la salariée de l’IME de Moussaron jugée mardi – France 3 Occitanie

Voilà comment sont traités les lanceurs d’alerte en France…

Enregistrer

Enregistrer