Boulanger fleurant sa pâte

Depuis son moulin de Cucugnan Roland Feuillas remet au goût du jour les semences anciennes de blé. Une démarche qui vise à dénoncer le productivisme ambiant. « La culture du blé conventionnel se fait dans un objectif affiché de rendement. Elle recherche la rentabilité. Moi, je pense qu’on peut nourrir la planète avec l’agro-écologie. Alimenter et nourrir sont deux choses différentes », affirme Roland Feuillas, qui refuse de s’afficher comme un idéologue. « L’agriculture est à bout de souffle. On ne peut pas créer de semences nouvelles chaque année. Il faut faire confiance aux chromosomes de base, au lieu de vouloir rivaliser avec la nature. »

Source : Pour Rolland Feuillas, « l’agriculture est à bout de souffle » – ToulÉco