Toujours plus!

Toujours la déconnexion avec la nature et l’environnement — et la société civile, en passant — au cœur des préoccupations agricoles gasconnes. Et toujours pas d’interrogations sur la pertinence de développer des monocultures qui ne sont pas adaptées au climat dans lequel on persiste à vouloir les maintenir.

Le maïs nécessite toujours plus d’irrigation parce que c’est une culture tropicale.

Le centre Météo France du Gers ferme

On apprécie la logique purement administrative et comptable de cette fermeture : les salariés sont affectés dans les centres régionaux, mais ils restent physiquement dans leurs anciens locaux avec leur matériel.

Ce qui est « amusant » aussi, c’est la foi absolu en la technique, puisque la régionalisation semble partir du principe que les capteurs locaux n’ont pas besoin de maintenance,

La lutte autour de la décharge de Pavie

Action symbolique de blocage des camions qui poursuivent inlassablement leur noria bruyante et polluante pour alimenter l’insatiable décharge de Pavie.

Derrière le combat des riverains qui s’inquiètent — à juste titre  — des pollutions sonores, mais aussi environnementales, se cache l’épais dossier d’un scandale hélas bien répandu, celui des décharges françaises.

Pour comprendre le combat et l’exaspération des riverains,

Gaz de schiste : le permis de Saint-Griède n’est pas renouvelé

La lutte paye!
Bon, après, vu les cours du pétrole, plus personne n’a envie d’investir à perte dans le schiste…

«Les élus ne sont pas favorables aux gaz de schiste, le Gouvernement non plus et il y a un collectif départemental qui s’appelle ‘’Non au gaz de schiste »», nous explique-t-on à la préfecture du Gers.

Que faire avec les déchets plastiques de l’agriculture ?

À l’échelle industrielle, il s’agit d’une toute petite exploitation. Elle vend des produits bio à environ 15 restaurants locaux et à travers un système de parts de récolte d’un programme d’agriculture soutenue par la communauté ; elle cultive également des fleurs vendues en gros. Pourtant, même sur cette petite exploitation,

Le Gers comme référence internationale

Une première place dont nous avons tout lieu d’être fiers

25 ans qu’Arbre et Paysage 32 se démène, et voilà qu’un organisme international d’agroforesterie est en passe de placer le Gers comme référence mondiale pour les zones tempérées. «Le Gers est une place forte en France pour l’agroforesterie, se félicite Alain Canet, directeur d’Arbre &

Newer entries