Votre journal local d'information
Tracteur labourant un champ et nimbé de poussière occre

D’avril 2005 à  mai 2008, j’ai arpenté mon petit coin de Gascogne pour rapporter la vie de mes concitoyens. J’ai été ainsi témoin d’une certaine réalité de la vie rurale contemporaine.

À la fin de ma collaboration avec mon journal, j’ai continué à alimenter les archives et à diffuser l’information que l’on voulait bien me faire parvenir ou celle que je parvienais à  recueillir et à mettre en forme, en marge de mon emploi du temps normal.

Cette veille sur le territoire gascon reste consultable par le public, mais n’est plus alimentée depuis début 2018. Ce site est donc devenu une sorte d’archive de réflexions sur la ruralité contemporaine avec ses nombreuses problématiques : agriculture, politique, environnement, services publics.

Agnès Maillard

Enregistrer

Enregistrer

Bleu de Lectoure : Un nouveau départ

Jadis très prisée au sein de la noblesse, la teinture au pastel offre de magnifiques bleus. Henri Lambert contribue à la revalorisation de ce savoir-faire en mettant au point, avec l’aide de l'École Nationale de Chimie de Toulouse, des nouveaux procédés artisanaux de...

Décentralisation, la grande farce

Selon la logique bien connue, vue et revue à une échelle nationale, ne pas donner les ressources nécessaires à l’exécution des obligations des collectivités servira sans doute dans un futur plus ou moins proche à les mettre sous tutelle et à leur imposer des plans de...

Harcèlement d’une lanceuse d’alerte en Gascogne

Après la diffusion sur M6, début 2014, du documentaire « Enfants handicapés : révélations sur les centres qui les maltraitent », dans lequel l’IME avait été filmé en caméra cachée, le déchainement s’est amplifié. Il y a eu des tracts distribués là où je vivais,...

Peut-on cultiver sans polluer ?

Question vitale pour l’avenir de l’humanité : l’alimentation des 9,1 milliards de personnes qui habiteront la Terre en 2050, soit une augmentation de 34% par rapport à la population actuelle de 7,55 milliards en seulement 32 ans. Rappelons que la population mondiale...

Les aides au maintien dans le bio rétablies

Le texte prévoit toutefois une baisse du montant de 250 euros par an à partir de la deuxième année. Le ministre de l’agriculture Stéphane Travert avait annoncé leur suppression le 20 septembre, confirmée dans le projet de budget. Une suppression qui avait créé un...