L’agriculture productiviste va-t-elle tuer les paysans?

Pendant la Reconstruction, il y a eu des bienfaits. Une partie de la paysannerie a eu le sentiment d’accéder à un travail moins difficile grâce à la mécanisation et à un statut de citoyen comme les autres.C’est surtout à partir des années 1960-1970 que leur situation s’est dégradée. Leur travail,

L’hyper concentration de terres aux mains d’une « élite » n’épargne aucun pays européen

arton5954

Il devient ainsi de plus en plus difficile, pour les jeunes et moins jeunes qui aspirent à devenir paysans, d’accéder à des terres. Cette situation est exacerbée par l’artificialisation des terres liée à l’étalement urbain et au développement des activités commerciales. En France, plus de 60 000 hectares de terres fertiles sont perdus chaque année au profit d’hypermarchés,

Alimentation bio : l’avenir de l’agriculture française?

Alors que la consommation de produits bio est en constante augmentation et qu’elle bénéficie essentiellement aux circuits courts, c’est-à-dire aux agriculteurs français, les conversions des agriculteurs à ce mode de production à fois plus respectueux des produits, des consommateurs, des producteurs et de leur trésorerie, continuent à ne pas suffire aux besoins.

La réforme de la PAC n’a pas créé d’emploi

Selon l’eurodéputé, «les réformes successives adoptées depuis 1992 ont laissé libre cours au marché et ont fragilisé l’agriculture familiale, à l’avantage des modèles d’exploitations intensifs orientés vers les marchés à l’export». En effet, désormais, 80% des dépenses de la PAC, le 1er budget européen, portent sur des aides directes qui sont liées à la surface des exploitations,

Journée mondiale des luttes paysannes

C’est dans un contexte alarmant pour le droit des paysans et des paysannes, que se profile le 20ème anniversaire de la Journée internationale des luttes paysannes. Alors que s’allonge la liste des défenseurs de droits humains, membres d’organisations paysannes et indigènes assassinés, menacés ou emprisonnés depuis début 2016 en Colombie,

Le paradoxe du locavore

Marché local

Intéressante enquête qui nous vient tout droit de Belgique sur les attentes des consommateurs. Un peu lassés par le bizness du bio où des prix stratosphériques ne garantissent finalement plus rien d’autre que les profits des revendeurs, les citoyens recherchent des moyens simples de se fournir en priorité auprès des agriculteurs de leur territoire.

L’élevage paysan menacé par le vide sanitaire

Un communiqué de la Confédération paysanne du Gers

NON à la disparition des élevages paysans de volaille !

La grippe aviaire ne doit pas être le prétexte à la restructuration de la filière au bénéfice des grands groupes et du tout export !

La décision du ministère de l’Agriculture de créer un vide sanitaire et de mettre en place des mesures de bio-sécurité menace les éleveurs de volaille.