Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /homepages/31/d156170221/htdocs/Nogaro/wp-content/themes/la-petite-gascogne/divi-children-engine/functions/divi-mod-functions.php on line 75
D’Artagnan se prépare | La petite Gascogne

D'Artagnan se prépare
Soirée de présentation du programme du spectacle avec le visuel réalisé par Christophe Peaudecerf

Le 29 février dernier le CLAN dévoilait en grande pompe le programme du dernier-né de ses grands spectacles quadriennaux : D’Artagnan illustre et mal connu.

Après la série des Wasconia, vaste fresque historique relatant l’histoire de Nogaro, voici venu le temps pour Gérard Temple, l’âme de l’atelier théâtre du CLAN, de présenter ce projet qu’il lui tient à  cœur depuis plus de 25 ans : raconter l’histoire réelle de Charles de Batz-Castelmore, le soldat né à  Lupiac dont la vie romancée par Gatien de Courtilz de Sandras a inspiré Dumas. Deux ans de préparation ont été nécessaires pour mener à  bien cet immense projet, dans les traces du travail de Charles Samaran, archiviste et historien gascon, né le 28 octobre 1879 à  Cravencères (Gers) et mort le 15 octobre 1982 à  Paris.

D'Artagnan se prépare
Grands travaux dans les jardins de Saint Austinde, afin de préparer l’espace scénique nécessaire au nouveau spectacle du CLAN

Dès le printemps 2006, l’écriture à  12 mains commence, d’abord par la recherche de sources historiques fiables et de mise en perspective du personnage dans le contexte de l’époque, loin de l’image picaresque du cadet de Gascogne. De septembre 2006 à  juin 2007, les six auteurs se réunissent très régulièrement pour écrire les dialogues. Et depuis la rentrée 2007, se sont les répétitions qui ont pris le relai, soit pas moins de 180 personnages répartis entre une cinquantaine d’acteurs de 8 à  80 ans.

Parallèlement au travail de scène, toute une machinerie se met en place, avec 4000 heures de travail dans l’atelier couture et une petite demi-douzaine de personnes qui bravent les intempéries pour mettre en place les éléments scéniques.

Une mobilisation générale

D'Artagnan se prépare
Gérard Temple, à  gauche, voit enfin un rêve de plus de 25 ans devenir réalité, avec l’aide, entre autres, de François Cuilher, à  droite.

Mais bien au-delà  du rêve théâtral de Gérard Temple, il y a aussi la force mobilisatrice de son complice depuis maintenant quelques années, François Cuilher. Parachuté à  la cité scolaire de Nogaro voici quelques années, François Cuilher a su rapidement s’intégrer à  notre petit coin de Gascogne et s’y créer des attaches indéfectibles. Aujourd’hui jeune père comblé et principal du collège de Riscle, François Cuilher, qui est déjà  à  l’origine du projet des Accordéons voyageurs, a su développer une vaste synergie autour du projet de Gérard Temple, jusqu’à  en faire un événement culturel majeur du Bas-Armagnac qui s’étalera sur 3 semaines de festivités et de découvertes.

Un programme royal

En mai-juin 2008, de nombreuses animations auront lieu autour de Charles de Batz de Castelmore.

D'Artagnan se prépare
La mise en lumière du site a nécessité la pause de deux grands mats immenses qui s’enfoncent à  plus de deux mètres de profondeur.

D'Artagnan se prépare
Planche après planche, les petites mains calleuses du CLAN monte les scènes.

D'Artagnan se prépare
Anne-Marie Lacacia, une fidèle parmi les fidèles, qui a pris en charge l’équipe couture de la plupart des spectacles du CLAN

D'Artagnan se prépare
Michèle Martha présente le projet d’exposition photographique autour des fêtes de Nogaro de 1960.

D'Artagnan se prépare
Dans l’atelier couture du cinéma-théâtre, les acteurs viennent parler chiffons…