Le triomphe des biocarburants

Shell Eco Marathon 2006

C’est sous une chaleur écrasante que s’est close la 22ème édition europénne du Shell Eco Marathon sous le signe des biocarburants. Cette année, plus de 250 équipes, provenant de 20 pays différents ont rivalisé d’ingéniosité pour rouler le plus longtemps possible avec un minimum de carburant. Loin de n’être qu’un divertissement pour jeunes étudiants en goguette, le Shell Eco Marathon est une pépinière de talents qui planchent sur un projet d’avenir : se déplacer en économisant un maximum d’énergie et en polluant le moins possible.

une politique clairement en faveur des biocarburants

Lycée La Joliverie de Saint-Sébastien-sur-LoireLe grand vainqueur de cette année, le lycée La Joliverie de Saint Sébastien sur Loire, roulait à  l’éthanol, un biocarburant, ou encore faudrait-il mieux parler d’un carburant d’origine agricole, ce qui n’est pas sans intérêt pour l’un des départements les plus agricoles de France. L’éthanol est produit à  partir de la fermentation de produits agricoles à  haute teneur en sucre (betteraves, canne), mais aussi des amidons, qui peuvent être dégradés en sucre eux-même, comme le blé ou le maà¯s.
Cependant, en terme de mise en valeur des jachères énergétiques (ce qui génère un revenu de 200 à  300 € par hectare et par an pour l’agriculteur), ce sont les cultures de colza qui sont privilégiées, colza dont l’huile permet de produire du diester. L’INRA, en février dernier, estimait que la filière de production de diester ne serait pas avantageuse avant quelques années, tant que le prix du baril de pétrole ne passerait pas la barre des 65$/baril. Avec un baril qui se place régulièrement au-dessus des 70$ depuis plus d’un mois, il y a fort à  parier que l’engouement pour les biocarburants va exploser très rapidement.

Le plan Flex-fuel

Il y a deux jours, Thierry Breton annonçait la mise en place du plan en faveur des biocarburants avec, notamment, le développement de voitures « flex-fuel », capables de fonctionner autant au sans plomb classique qu’à  un mélange spécial incorporant jusqu’à  85% d’éthanol.
Bref, le monde agricole devrait suivre avec attention les évolutions des politiques énergétiques en cours de développement, tant ils sont appelés à  devenir les nouveaux producteurs de l’or vert.

Prix du design Bien qu’âgés en moyenne de seulement 13 ans, les élèves de l’équipe Maxi’Mômes du collège Marcel Dorcet du Vernet, en Haute-Garonne, remportent le premier prix de design pour leur prototype bien dessiné, jusque dans ses moindres détails.
Élisabeth Mitterrand (au centre) est venue remettre en personne le prix de la région Midi-Pyrénées aux élèves de l’Université Toulouse-Paul-Sabatier. Prix de la région Midi-Pyrénées
Un moteur dans la roue Le premier prix de l’innovation pour le concept révolutionnaire développé par une école allemande : un moteur électrique directement intégré dans la roue.
L’étrange machine en bambou de l’Ensieta de Brest lui a valu le premier prix de l’eco-concept. Eco concept

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *