En France un agriculteur se suicide tous les deux jours

En 25 ans, plus de la moitié des exploitations agricoles ont disparu en France. Celles qui subsistent ont élargi leur taille, se sont spécialisées dans des filières (lait, viande bovine, porcine, céréales), ont investi souvent massivement dans du matériel coûteux pour moderniser l’appareil de production.
Hélas ! C’était sans compter la fluctuation des prix du marché : prix de l’aliment pour l’élevage en amont,