2017, année de grandes incertitudes pour les paysans français

L’année 2016 a été éprouvante pour le monde paysan avec une perte de revenu de 26,1% en moyenne. Il y eut des mauvaises récoltes imputables au climat et des prix bas résultant de la mondialisation. Une année 2017 identique serait catastrophique pour la profession agricole et préoccupante pour notre souveraineté alimentaire.

Les agriculteurs français jugent la PAC impuissante face à la crise du secteur

Ce qui est amusant, c’est que les agriculteurs espagnols, eux, jugent la nouvelle PAC plus simple et plus efficace…

De fait, la mise en place de la nouvelle PAC ne s’est pas faite sans heurts. En 2015, le gouvernement français avait accordé un délai supplémentaire aux 360.000 exploitations françaises pour remplir leur déclaration de politique agricole commune.

États généraux de la démographie médicale dans le Gers

Prendre conscience du problème de la désertification médicale du Gers rural et excentré est plutôt une bonne chose. Mais le fond du problème, comme nous le répétons régulièrement, est sociologique et économique : un territoire qui perd régulièrement ses services publics n’est pas attractif pour les jeunes familles,

Comment l’accord de libre-échange Tafta pourrait laminer l’agriculture européenne

Quelles seraient les conséquences sur le secteur agricole de la signature de l’accord de libre-échange Tafta, actuellement en cours de négociation entre l’Europe et les États-Unis ? Au-delà des impacts sanitaires – OGM, rinçage chimique des volailles ou utilisation des hormones de croissance dans l’élevage porcin –, le Tafta provoquerait une augmentation des importations et une chute de revenu conséquente pour les agriculteurs européens.

Crise aviaire : mesures d’indemnisation et de soutien

coin-coin

La crise aviaire va toucher l’ensemble de la filière dont le poids économique est très important dans le département du Gers.

La Préfecture du Gers met à disposition de tous les acteurs de la filière, que ce soit en amont comme en aval un document qui regroupe toutes les informations nécessaires pour obtenir aide et soutien pendant la période de vide sanitaire.

Les pesticides, un fardeau économique

Le cout réel des nuisances de l’agriculture intensive a pendant longtemps été sous-estimé parce qu’externalisé sur le reste de la société civile.

La dépollution de l’eau est supportée essentiellement par les ménages pourtant fort peu pollueurs, la dégradation de la santé est supportée collectivement par la Sécurité Sociale et donc ses cotisants,

Gers Développement présente ses résultats

Depuis sa création, Gers Développement a accompagné l’implantation de 21 projets industriels qui ont généré la création de 286 emplois, et l’installation de 236 entrepreneurs indépendants Soho-Solo, soit 570 nouveaux habitants sur le territoire. A ce jour, il y a 322 membres dans le réseau Soho-Solo Gers qui sont installés dans 168 villages.

Fermetures d’écoles programmées : concours de langue de bois remportée

On apprécie l’exercice de haute voltige lexicale de l’actuelle représentante de l’académie, toujours dans l’optique d’un plan unique qui consiste à faire tourner le jeu des chaises musicales entre villages, année après année, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une école par canton.

C’est cela, concrètement, que l’on appelle le maillage du territoire.

L’avenir de la ruralité vu de Paris : une école par canton (dans un premier temps!)

«Si on le voulait, on pourrait avoir 1 000 habitants en 10 ans, la pression est forte sur le foncier, ici. Mais ce n’est pas le but. Il faut du locatif. Un lotissement de 13 logements sociaux est prévu qui apportera encore des familles et des enfants. En pavillonnaire, les enfants partent un jour, sans se renouveler».

Logo des Canards en colère

Lettre ouverte au Ministre de l’agriculture par Les Canards en colère

Mesure de prophylaxie nécessaire ou tentative de restructuration en force de la filière en condamnant les petits éleveurs à la faillite?

Monsieur Le Ministre,

Vous avez pris le 15 Janvier un arrêté interdisant la mise en place de canetons dans les élevages de 18 départements Français. Cette mesure soudaine et d’une brutalité inouie à pris de court des milliers d’exploitations agricoles et d’entreprises de nos régions sud-ouest.

L’avenir des campagnes

La naissance des hyper-régions dont la plupart pèsent le même poids économique et démographique que des États pose le problème des espaces périphériques. En effet, cette construction qui vise à décentraliser le pouvoir et à restreindre l’État sur les seules questions régaliennes, crée, de fait, de nouvelles polarisations autour des métropoles régionales et de profonds déséquilibres territoriaux entre les villes riches et les campagnes démunies de tout : services publics,

Toujours plus!

Toujours la déconnexion avec la nature et l’environnement — et la société civile, en passant — au cœur des préoccupations agricoles gasconnes. Et toujours pas d’interrogations sur la pertinence de développer des monocultures qui ne sont pas adaptées au climat dans lequel on persiste à vouloir les maintenir.

Le maïs nécessite toujours plus d’irrigation parce que c’est une culture tropicale.

WeFarmUp, le Blablacar agricole?

Quand on voit le prix d’achat des machines actuellement nécessaires aux agriculteurs, il est évident que la mutualisation est une solution possible à l’inflation des frais de production.

Avec WeFarmUp.com, Laurent Bernede souhaite « élargir le cercle de l’entraide à 30-40 km, soit une heure de tracteur ». Mais il faut beaucoup d’utilisateurs pour avoir un matériel dans son secteur à moins d’une heure de tracteur… et disponible quand on en a besoin.

Inventons la PAC du XXIe siècle! | Éric Andrieu

La PAC a fait son temps. Elle n’est plus du tout adaptée aux enjeux économiques, sociétaux et environnementaux actuels. Elle doit donc changer!

Pensée et mise en œuvre il y a une cinquantaine d’années dans un contexte de pénurie pour répondre aux besoins alimentaires de la population européenne, la Politique Agricole Commune (PAC) a cette vertu d’avoir satisfait aux objectifs qui lui étaient assignés : nourrir les européens,

Le plan de Xavier Beulin qui va faire disparaitre les petits paysans

Comme le remarque assez justement Laurent Pinatel de la Confédération Paysanne, cela fait des années que les paysans disparaissent et ce n’est pas donc la cause de la crise porcine actuelle, qui est très nettement une crise de surproduction. L’idée d’augmenter encore les rendements des exploitations est donc concrètement une impasse.

 

Et puis,

Repenser la filière agricole

Comme l’agriculture concentrée, financiarisée et ultra-productiviste ne fonctionne pas, la solution proposée aujourd’hui est… de lui donner encore plus d’argent pour continuer dans cette direction.

Pourtant cette voie choisie depuis 60 ans fait plus la fortune des banquiers, semenciers, chimiquiers et machinistes que celle des agriculteurs, toujours plus écrasés sous le poids des investissements qui les maintiennent dans un état de dépendance extrême.

Monsanto veut contrôler le business des abeilles

Voilà  l’idée  !
Les poisons Monsanto tuent les abeilles, or les abeilles garantissent pour l’équivalent de 153 milliard d’euros de travail gratuit et naturel l’alimentation mondiale.
Donc, plutôt que d’arrêter de commercialiser des poisons qui tuent les abeilles, Monsanto va fabriquer des abeilles résistantes à  ses poisons (qui continueront, in fine à  détruire les abeilles naturelles).

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le tri sélectif des déchets dans le Gers sans jamais oser le demander!

Le tri sélectif pour tous
Richard Daubas (à  gauche), responsable du Sictom Ouest, en tournée dans les 101 communes du dispositif, reçu par le maire de Sorbets, Laurent Lamothe (à  droite).

Malgré un très bon bilan global de la mise en place du tri sélectif des déchets sur l’ensemble du Gers depuis 2002, l’augmentation récente de 1% du taux de refus des collectes à  valoriser a incité les responsables du Sictom Ouest a lancer une grande campagne de rappel des bonnes pratiques…