Gers : les syndicats dénoncent la fermeture de 12 écoles rurales dans le département

Banderole : "école en danger"

Il y a des besoins à l’Isle-Jourdain, alors l’inspectrice propose des fermetures dans des petits villages à l’ouest ou au sud du département. — Betty Jenditessier, Snuipp-Fsu
Selon le Snuipp-FSU, depuis deux ans, 12 petits villages gersois ont déjà vu leur école fermer. Ce chiffre va doubler à la rentrée 2017 avec 12 nouvelles fermetures.

Refuser l’abandon du territoire

rural

Le citoyen d’une commune de 500 habitants, pour la Dotation Globale de Fonctionnement de l’Etat, « pèse » deux fois moins que celui d’une commune de 200 000 habitants. Alors même que l’Etat a pris l’habitude de faire financer ses politiques – réforme des rythmes scolaires, accessibilité, transition énergétique, jusqu’aux implantations de gendarmeries… – par les collectivités.La traduction concrète sur le territoire est catastrophique : les trésoreries et les classes continuent de fermer,

La place des territoires ruraux dans une France de métropoles

Régionalisation et métropolisation sont des deux mamelles d’une recentralisation des pouvoirs dans les zones urbaines selon leur logique et leurs besoins. Poids démographique contre poids territorial, les zones rurales semblent destinées à devenir les colonies des villes…

«Ces propositions constituent un enjeu considérable pour notre département qui doit être pris en compte dans le nouveau contexte de la grande région Occitanie»,

Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial

La ruralité, ou plutôt les ruralités, connaissent aujourd’hui de nombreuses crises. De l’avis de Jean-Marie Guilloux, qui dirige le Centre de médiation prospective Mission Agrobiosciences, l’une des raisons à ces problèmes est précisément cette mauvaise définition du rural qui limite l’efficacité des réponses politiques.Le périurbain n’est pas la campagne, la plaine n’est pas la montagne,

Le retournement démographique des campagnes françaises | La Géothèque

Et s’il fallait cesser de considérer les campagnes comme des zones sinistrées ou des territoires en déclin dont il faut ponctionner les ressources pour alimenter les métropoles?

L’imaginaire décliniste associé aux campagnes françaises demeure très présent dans la société française. Longtemps alimenté par le jugement de valeur contenu dans l’expression « exode rural » qui a été portée aux nues par des générations d’analystes,

Plateau TV publique : La santé en milieu rural

Cette émission publique citoyenne est organisée par Parlem TV avec le soutien du CLAN (Cultures Loisirs Animation de Nogaro), de la ville de Nogaro et du Conseil Général du Gers.Parlem TV prévoit une série d’émissions enregistrées en public au cours de l’année 2016. Elle sont organisées sous la forme d’une discussion « citoyenne »

La ruralité revient à l’agenda du gouvernement

ruralité

À moins d’un an de l’élection présidentielle, le gouvernement cherche à reconquérir l’électorat rural, qui aux élections régionales a voté en masse pour le Front national. Il met en tout cas en avant le bilan de son action, comme l’a fait, le 10 mai, le ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales.

Les contrevérités de la ministre de l’Éducation

Monsieur David Nadaud n’est pas un simple citoyen gascon et nous sommes loin d’être toujours d’accord avec sa vision de la société, mais nous ne pouvons que souligner le fait que nous partageons totalement son point de vue sur les déclarations de la ministre de l’Éducation.
En effet, celle-ci n’hésite pas à travestir la réalité pédagogique connue et reconnue pour la mettre au service non pas des enfants ou de leurs besoins,

Quand l’épicerie bio vient à vous

Lutter contre la désertification rurale, c’est aussi proposer des services intelligents qui vont à la rencontre des gens.

Cette épicerie itinérante, qui débute ses tournées ce jeudi 3 mars 2016, offre un débouché à 25 producteurs alsaciens ou lorrains. La boutique est installée dans un grand bus tout neuf. Elle assurera des tournées régulières autour de Haguenau,

L’avenir des campagnes

La naissance des hyper-régions dont la plupart pèsent le même poids économique et démographique que des États pose le problème des espaces périphériques. En effet, cette construction qui vise à décentraliser le pouvoir et à restreindre l’État sur les seules questions régaliennes, crée, de fait, de nouvelles polarisations autour des métropoles régionales et de profonds déséquilibres territoriaux entre les villes riches et les campagnes démunies de tout : services publics,

La boucherie participative de Barcelonne-du-Gers

Les bonnes nouvelles s’étant faites rares cette année, il est effectivement de bon ton de terminer avec une histoire positive!

Cela faisait 20 ans que le village gersois n’avait plus de boucherie. Pour rouvrir un commerce, les trois associés parviennent très rapidement à récolter 10 000 euros via internet.

Du primaire au supérieur : l’aide de jeunes ingénieurs

Un projet de tutorat qui ouvre de nouvelles perspectives à des enfants des champs, mais pas seulement. Initier les jeunes à des métiers et pratiques qui ne sont jamais évoqués dans le milieu scolaire peut précisément les aider à comprendre enfin ce qu’il y a d’«utile» aux apprentissages, non seulement à l’école mais tout au long de leur vie.

L’objectif a toujours été de fermer les écoles rurales et de liquider les RPI

Cela fait des années que nous le répétons : l’éducation de proximité et de qualité des petites écoles rurales a toujours été dans le collimateur de la politique nationale d’éducation, une politique assez méprisante des besoins réels de la population en général et des enfants en particulier, une politique essentiellement dictée par des urbains de centre-ville qui ont eu accès généralement aux meilleurs établissements et aux filières d’excellence,

Le Gers, c’est trop loin pour Chronopost

Petite chronique de la désertion programmée des zones rurales par les services publics.

J’ai tressauté à chaque crissement de freins, à chaque lointain tracteur, et j’ai couru à la porte lorsque la postière est passée avec sa camionnette jaune. Elle m’a appris qu’elle ne livrait pas les colis Chronopost, et que ce serait sans doute un transporteur privé qui s’en chargerait.Elle m’a aussi dit que le délai garanti de 48 heures était invraisemblable : ce genre de transporteurs attend d’avoir plusieurs colis à livrer le long d’un itinéraire pour lancer une virée,

La liquidation des services publics ruraux se poursuit

La stratégie – toujours la même – consistant à organiser des ruptures de services, ce qui, logiquement, diminue la fréquentation et donc justifie la fermeture, continue à parfaitement bien fonctionner en milieu rural.

Bien sûr, en fermant des bureaux de Poste pour les remplacer par des « relais » tenus par les commerçants locaux, on aussi détruit des emplois ruraux qui permettaient de fixer des jeunes actifs sur le territoire.