Sélectionner une page


Le vent du large a inspiré ce tableau digne du musée de la Marine : « Si Dieu veut, toujours droit devant »… mais gare aux virages quand même!

En marge de la Coupe d’Europe des camions qui déferle sur le circuit Paul Armagnac tous les ans à  la mi-juin, les amateurs d’art roulant se retrouvent à  la parade des camions peints dans les rues de Nogaro.


Avec la délicatesse d’une estampe japonaise, quelques grammes de finesse oiselière dans un monde de gros cylindres.

Samedi dernier, de très nombreux camions ont exhibé chromes et peintures artistiques pour le plus grand bonheur des Nogaroliens et des visiteurs.


Un virage historique étonnant avec cette représentation de la Révolution Française : Enrichi par son passé – résolument tourné vers l’avenir! Qui a dit que les routiers n’étaient pas philosophes?

Il y avait certes les habituelles nymphes blondes sur fond de western américain, des galops épiques, des Indiens emplumés et tout ce que la tradition du truck américain génère habituellement.


Une mujer d’inspiration andalouse, loin de clichés californiens.

Mais il y avait aussi quelques échappées pastorales, animalières ou maritimes dont nous avons prélevé les plus beaux échantillons pour le plaisir des yeux.


Quoi de plus bucolique que cette bétaillère qui illustre la vie rêvée des vaches?


Des chevaliers, certes, mais pas des cow boys : une œuvre évocatrice d’une autre grande tradition équestre, celle des Gardians de Camargue.