Sélectionner une page

La vie de château
posté à  la sortie de l’alambic, l’amateur d’armagnac ne compte rien laisser aux anges des premiers parfums de la cuvée 2007.

De novembre à  janvier, la Gascogne vit au rythme de la distillation de l’Armagnac. La mise en marche des alambics est souvent l’occasion de fêter le retour de la flamme de l’Armagnac.

La vie de château
La famille Lesgourgues se repasse le flambeau de l’Armagnac depuis déjà  trois générations.

Niché au cœur de l’Armagnac noir, ce terroir joyau de la zone de production de l’eau de vie gasconne, appelé ainsi à  cause de ses forêts denses de pins et de chênes noirs, le petit village de Sorbets n’échappe pas à  la tradition. À 5 kilomètres de Nogaro, Sorbets et ses 200 habitants sont l’écrin du Château de Laubade, un domaine de 100 hectares de vignes entièrement dédiées à  la production de cette eau-de-vie élégante et finement bouquetée, délicate et fruitée, avec ce goût de pruneau qui en fait toute la splendeur. Propriété depuis 1974 de la famille Lesgourgues, le château aime à  entretenir des relations de bon voisinage avec les habitants du cru.

La flamme russe

La vie de château
Devant l’alambic armagnacais du château, une fière délégation russe. La Russie est devenue un pays friand d’Armagnac.

C’est ainsi que tous les ans, tous les villageois sont invités à  se retrouver au château pour fêter la flamme de l’armagnac et pour y dîner joyeusement dans l’un des neuf immenses chais.

Cette année, les agapes ont été marquées par la présence d’un groupe d’invités russes, dont certains venaient du fin fond de la Sibérie. Si l’obstacle de la langue n’a pas permis de nouer de grandes conversations, l’amitié russo-gasconne s’est épanouie dans le langage commun de la danse et de la bonne chère, sur fond de brûlot.

Voilà  en tout cas une sympathique déclinaison rurale de la Fête des Voisins.

La vie de château
Dans les chais du château, fanfare et poule au pot contribuent largement à  la diffusion de la bonne humeur chez les nombreux convives, essentiellement des habitants de Sorbets.

La vie de château
Une fanfare basque accompagnait le traditionnel brûlot.

Blogged with Flock