Une sainte-barbe historique

Une sainte-barbe historique
sans le soutien des employeurs, il ne serait plus possible de maintenir le service public des pompiers, essentiellement dépendant du volontariat.

Les fêtes de la Sainte-Barbe se suivent et ne se ressemblent pas.

Une sainte-barbe historique
Émilie Abadie, infirmière au Centre d’intervention de Nogaro bénéficie depuis peu d’un centre médical pour exercer.

Samedi soir, c’était un peu la valse aux adieux pour Jean-Pierre Pujol, maire de Nogaro, mais aussi Président du conseil d’administration du SDIS du Gers (service départemental d’incendie et de secours). En effet, après 18 ans à  officier comme maire, celui-ci a renoncé à  se présenter aux élections municipales de 2008, ce qui fait de cette Sainte-Barbe sa dernière avant sa retraite politique.

De son côté, le Lieutenant-Colonel Dominique PESCHER, directeur du SDIS depuis août 2006 a pu tirer un premier bilan de son action à  la tête des forces d’intervention du Gers, avec notamment la mise en avant de la modernisation du système d’alerte (récepteurs individuels pour tous les pompiers du Gers) et la finalisation de la mise à  jour du règlement opérationnel du Gers.

Une sainte-barbe historique
L’étoffe des héros

Au final, tout le monde s’est accordé à  se réjouir des bonnes performances du Centre d’intervention de Nogaro qui a su se moderniser et s’équiper ces 20 dernières années pour répondre aux besoins des habitants du bassin. La dernière amélioration en date a vu l’aménagement d’un véritable centre médical au sein même de la caserne de Nogaro.

Une sainte-barbe historique
La relève est assurée, comme le montre cette photo, grâce à  l’engagement des jeunes dans le corps des Sapeurs pompiers

Une sainte-barbe historique
La Sainte-Barbe, c’est aussi l’occasion de remettre médailles et décoration. Ici les adjudants Philippe Battaglia et Éric Barro sont promus au rang d’adjudant-chef Ghislain LAFFARGUE et Franck MAumen, promus Adjudants.

Une sainte-barbe historique
Médaille vermeil pour les 25 ans de service du médecin commandant Gilles Garet

Blogged with Flock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *